Page 9 - CQI-072014
P. 9
APV : Tous pour un même objectif !

Une année particulière avec une équipe réduite en technique en raison entre autre du congé de maternité de Marion
MESSEAN qui assure en BTS la partie agronomie, sans compter ses nombreux accompagnements. A ce propos,
réjouissons-nous de l’arrivée de Simon MESSEAN depuis le 9 juin : Bravo aux heureux parents, tous nos vœux de
bonheur.

Afin de diversifier les apports et les références, nombreuses sont les personnes qui se sont mobilisées pour apporter
leur aide à nos 14 étudiants.
Rappelons que les étudiants doivent préparer en technique deux épreuves : l’épreuve de soutenance de dossier de stage
et l’épreuve EPI (Epreuve Professionnelle Interdisciplinaire), une épreuve de diagnostic terrain.

Je tiens ici à les citer pour les remercier ; ils ont leur part dans la réussite de nos étudiants. Ainsi sur un mois, de mi-mai
à mi-juin, sont intervenus :

Christophe CHATAIN : conseiller de la Chambre d’agriculture de l’Oise et animateur du CETA d’Attichy avec lequel nous
avons fait de nombreux tours de plaine. A ce sujet, même les agriculteurs ont noté une demande plus grande comme un
intérêt sur les dernières rencontres. Christophe, ancien du BTS promo 1989, leur a fait, lors d’une matinée, un point
précis sur le désherbage céréales.

Gilles SALLITOT afin de faire le point sur la fertilisation organique en agriculture biologique. Merci à ce conseiller
spécialiste de l’AB à la chambre d’agriculture d’avoir répondu à ma demande rapidement. Il aura été fort utile à ceux qui
ont été interrogés en EPI sur le blé Bio.

Pascal SIMONET, responsable expérimentation à la station d’Estrées Mons d’Arvalis Institut du Végétal, anciens du BTS
promotion 1990 et Bruno BARCELERE, technico-commercial à la coopérative AGORA (ancien de la promotion 2007) ont
entendu les étudiants lors de la soutenance de leur dossier. Ils les ont d’abord questionnés sur leur thème afin de les
aguerrir pour leur soutenance, avant de donner leur avis sur la prestation orale. Des indications précieuses pour se
booster pour cette épreuve.

Enfin, il fallait réaliser un certain nombre d’EPI. C'est-à-dire trouver à la fois un agriculteur disponible, une parcelle avec
un itinéraire technique et des éléments pertinents à discuter. Là encore, les aides ont été nombreuses et certains
étudiants ont été moteurs.

Luc MESSEAN, l’heureux futur papa à l’époque, nous a consacré un après-midi dans son exploitation. La météo pluvieuse a
permis de nombreux échanges notamment sur le matériel en attendant une éclaircie pour aller en parcelle afin de réaliser
le diagnostic.

François COURBOIN, agriculteur biologique à Ribécourt pour un EPI blé. Sa conversion en AB est récente. A noter que
dans les années 80, sa maman recevait déjà nos étudiants pour des terrains arboriculture fruitière, culture alors au
programme du BTS Technologies Végétales Protection des Cultures.

Le lycée Robert Schuman de Chauny pour une journée délocalisée afin de réaliser un EPI avec Bruno CAVENNE,
professeur d’agro équipement. Merci à son chef de culture pour le temps qu’il nous a consacré afin d’accompagner les
étudiants sur le terrain.

Enfin, étudiants et parents d’élèves nous ont permis des réaliser des applications sur le terrain. Merci à Tanguy, à ses
parents et à son cousin pour la journée à Sérifontaine. Merci à Baptiste et à sa maman pour le dernier terrain colza à
Longperrier.

Un seul absent de taille pour cette préparation, celle du parrain de promotion Franck WIACEK (ancien de la promotion
1996, aujourd’hui, responsable des actions en régions chez Arvalis Institut du Végétal). Une rencontre programmée fin
mai a dû être annulée pour des raisons de santé. Bon rétablissement Franck, rendez-vous à la remise des diplômes en
décembre.

Un mois intense, où j’ai pu apprécier une forte mobilisation des étudiants jusqu’aux derniers jours, elle a été la source
d’une bonne évolution de leurs capacités et du renforcement des compétences techniques. C’est là que toutes les
connaissances se mettent en place…

9
   4   5   6   7   8   9   10   11   12