Page 8 - CQI28
P. 8
duit rapidement à la Chambre d’Agriculture en tant que conseiller. De par ses fonctions, il est
resté toujours en contact avec la section BTS, depuis une dizaine d’années que le BTS est adhérent
du CETA d’Attichy, CETA qu’anime Christophe CHATAIN. C’est l’ancien élève qui est le plus
impliqué dans la formation. Outre les rencontres lors des tours de plaine, il intervient chaque année
sur des points techniques : bilan de campagne, préconisation appro,… sans compter ses
participations pour préparer des oraux ou en tant que jury d’examen du BTS. Son profil est donc
tout à fait adapté à notre volonté d’avoir un parrain plus proche de ses filleuls BTS.
Après avoir présenté son parcours et échangé avec les étudiants sur leur projet, il a présenté son
métier de conseiller en partant d’une des dernières « Infos plaine », faisant le point sur la
protection fongicide du blé. Rappelons que c’est Christophe CHATAIN qui rédige ce bulletin
d’informations à destination des adhérents de l’ADANE dont fait partie le CETA d’Attichy. Une
occasion concrète de présenter à la fois le contexte actuel et futur dont il faut tenir compte et la
nécessité de donner une information qui peut être adaptable à tout agriculteur et à toute situation
d’exploitation. Un prétexte aussi à reformuler des informations étudiées en cours précédemment.
Il a aussi invité les étudiants à tendre vers un niveau d’excellence, niveau dont ils n’ont pas toujours
conscience, tranquillement installés dans leur vie d’étudiant, alors que le monde du travail est
compliqué. Il les a assuré de prendre sa part
dans ce challenge.

Pour les BTS TC qui concernent les filières
Forêt – Bois ou Produits Alimentaires et
Boissons, c’est l’aval de ces filières qui est
illustré par la personne de Wilfried Turpin,
directeur de Carrefour Market de Crépy en
Valois. C’est un directeur très convaincu de
son métier qui a tracé son parcours de vingt
ans dans la grande distribution. Un domaine
qui demande beaucoup de sacrifices pour se
faire une place confortable. Wilfried Turpin a
eu un parcours atypique pour gravir tous les
échelons afin de décrocher le poste actuel qui n’est pas de tout repos. Il faut dire qu’il est parti du
bas de l’échelle avec un contrat de qualification chez Champion en validant un niveau Bac après un
CAP/BEP en comptabilité. Après son service militaire, il intégra le magasin Champion comme chef de
rayon du frais puis évolua vers le poste de chef de caisse. A force d’abnégation et de persévérance
dans ce métier qu’il a choisi, il était directeur stagiaire après dix ans, puis logiquement directeur de
magasin devenu entre temps une enseigne de Carrefour. De cette expérience fructueuse, Wilfried
Turpin est bien placé pour passer un message de motivation aux futurs techniciens dont certains
ont passé leur stage ou envisagent leur métier en distribution alimentaire ou bricolage. Le
directeur a insisté sur les qualités pour accéder à ce métier fort évolutif, prenant et diversifié.
« Accéder à ce métier avec un diplôme de BTS technico-commercial est un atout indéniable pour
une évolution rapide mais qui demande néanmoins des sacrifices notamment en termes d’horaires et
de mobilité », précise le parrain. « Réaliser un bon stage en acceptant avec motivation des taches
diversifiées est un moyen d’être repéré pour un poste de travail voire d’apprentissage pour ceux qui
envisageraient un poste de manager », ajoute le directeur. Ce dernier, a répondu en toute sincérité
aux questionnements des futurs techniciens en les rassurant, mais non sans les avertir sur la
nécessité d’acquérir des connaissances et des gestes professionnels durant leur formation
indispensables pour une meilleure insertion.

8
   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13